•  

    La pluie tombe sur la lucarne comme des petits points qui brillent par la lumière de la chambre.

    Le ciel encore d'un bleu roi est caressé par un voile gris mais si difficile à voir.

    Le merle me tient compagnie comme toujours à la même heure, au même endroit, si fidèle il est comme toi.

    Ma pensée s'envole ou plutôt te survole tout le temps, tu es dans mon cœur et dans mes idées à chaque instant. Je peux t'imaginer sans trop me fatiguer et cela me fait sourire dans l’espace, dans le silence qui m'entoure.

    Ta présence est si forte et si belle qu'un cerisier en fleurs fier dans le jardin ou si reposante qu'un tapis de myosotis bien blottis près des muscaris.

    Je laisse mon cœur déborder sur ce papier pour te dire que ton sourire est le soleil de mes jours et tes yeux les étoiles de la nuit.

    La nuit est tombée et ta voix me murmure la joie de vivre...

    Yahoo! Google Bookmarks

    63 commentaires
  •   

     

    Il était une fois quatre individus qu'on appelait
    Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne.
     

      

            Il y avait un important travail à faire, 

     Et on a demandé à Tout le monde de le faire. 

      

     Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. 

    Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité 

    Personne ne le fit. 

      

    Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! 

    Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
     

    Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait… 

    En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun 

    Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire. 

                    

                         LA MORALITÉ                        

     Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
    Il serait bon que Chacun
    Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
    Que Quelqu'un le fasse à sa place…
     

     Car l'expérience montre que 

    Là où on attend Quelqu'un, 

    Généralement on ne trouve Personne ! 

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    53 commentaires
  •  

    N'oublie pas que tu as le droit de pleurer...
    Oui tu as le droit d'avoir peur, d'avoir mal...
    Tu as le droit de te sentir trahi...
    et d'émettre ton opinion...
    Tu as aussi le droit de RÊVER...
    même si il y a des avis contraires...
    Tu as le droit de hurler ta peine
    ou de crier ta joie de vivre...
    Pense à toi... fais-le pour toi...

    Pas pour leur prouver que tu es
    comme ils veulent que tu sois...
    Pas non plus parce que tu as peur
    d'être jugé, ils te jugeront de toute façon...
    Pas non plus parce que tu as peur de la solitude...
    Tu te sentiras bien seul même si ils sont près de toi...
    Si tu fais quoi que ce soit...
    fais-le pour toi...
    Pense à toi...

    Chasse le négatif en toi...
    le positif n'est pas bien loin...
    Ne te compare pas aux autres...
    tu es très bien toi-même...
    Si tu pouvais lire au fond de chacun d'eux...
    Tu y découvrirais sûrement qu'ils sont
    beaucoup plus malheureux que toi.
    Fais-toi plaisir pense à toi...
    Fais-le pour toi...

    Car si tu ne le fais pas, personne ne le fera...
    Tu le sais ça. Accepte-toi tel que tu es...
    Tu as des qualités et des défauts...
    Mais eux aussi en ont...
    Et tous ceux qui t'aiment vraiment resteront à tes côtés...
    Ils t'appuieront quoi que tu fasses...
    Leurs mains resteront sur ton épaule
    pendant tout ce temps...
    Et si tu t'aperçois que l'un d'eux t'abandonne...
    Dis-toi que son amitié ou son amour était superficiel...
    Alors si tu fais quoi que ce soit, en tout
    premier pense à toi...
    ... FAIS LE POUR TOI

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    66 commentaires
  •  

     
    Sois serein au milieu du bruit et de l'agitation
    et songe au calme paisible qui se dégage du silence.

    Vis en bonne entente avec tout le monde sans pour cela te renier.
    Expose calmement et clairement tes idées.

    Ecoute les autres, même celui que tu considères moins intelligent que toi,
    car lui aussi a quelque chose à t'apprendre.

    Evite les personnes bruyantes et agressives,
    elles sont un supplice pour l'esprit.

    Si tu te compares aux autres, tu te sentiras parfois vaniteux et aigri,
    car il y en en aura toujours de plus grands et de plus petits que toi.

    Si modeste que soit ta profession,
    elle est réellement une richesse dans un monde instable.

    Soit prudent en affaires car le monde veut te tromper,
    mais garde les yeux grands ouverts devant ses beaux côtés,
    beaucoup recherchent un idéal élevé et font preuve de grand courage.

    Reste toi-même, ne simule pas l'affection
    mais ne parle pas non plus de l'amour cyniquement ;
    car en présence de l'indifférence et du désenchantement,
    il est aussi fragile que le brin d'herbe.

    Accepte sans amertume la sagesse des années en échange de ta jeunesse.
    Fortifie ton esprit, il te soutiendra en cas de malheur soudain.

    Ne te laisse pas entraîner par ton imagination,
    l'angoisse naît de la fatigue ou de la solitude.

    Impose-toi une sainte discipline,
    mais reste néanmoins indulgent envers toi-même.

    Tu est un enfant de l'univers tout comme les arbres et les étoiles ;
    tu as le droit d'exister.

    Et même si cela échappe à ta compréhension,
    l'univers poursuit son évolution.

    Vis en paix avec une puissance supérieure,
    quel que soit le nom que tu lui donnes ;
    et quels que soient tes actes et tes aspirations,
    vis en paix avec ta conscience dans ce monde bruyant.

    Malgré toutes ses hypocrisies, ses tracas et ses rêves envolés,
    la vie est quand même belle.

    Reste vigilant et tends inlassablement vers le bonheur.

    Yahoo! Google Bookmarks

    76 commentaires
  • CADEAU DE MON AMIE CLAUDETTE 62

     

    http://www.my-files.fr/f/13/1388439769.jpg

     

    CADEAU DE MON AMI CHTI DU NORD

     

     

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    41 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires